Photo de Catherine BUFFART
Le Lac Nasser, quarante ans après sa naissance est déjà un mythe et les conteurs des villages des rives actuelles se plaisent à effrayer une oreille attentive......Le dieu Sobek n'est pas mort....Timide, il troue les filets des pêcheurs mais s'enfuit aussitôt, honteux de son geste.... Mais si vous braconnez les oeufs des sauriens, gare à sa colère........... C'est déjà arrivé.......
Photo de Catherine BUFFART

 

Située au sud d'Assouan, cette réserve artificielle s'étend sur 500 kms de long dont 150 au Soudan, appelés Lac Nouba et varie de 10 à 40 kms de large. Sa profondeur maximale atteint 90 m.

Issue du Haut Barrage, le Saad el Ali, elle forme l'une des plus importantes retenues du monde, ce qui entraîne divers bouleversements sociaux, économiques et écologiques. Le rythme naturel du fleuve a été rompu, des populations entières ont été déplacées, la faune, la flore et les paysages se sont modifiés.

Sans vouloir revenir ou insister sur les côtés positifs ou négatifs de cette création, le Lac Nasser est aujourd'hui un site incontournable. Diversité des paysages, grandeur et solennité des eaux prisonnières, mystère des profondeurs cachant à jamais des trésors immergés, ne peuvent laisser insensible le visiteur.

 

Retour